Le projet

Nous réalisons un film de 52 min, qui traite de la gestion de l’eau et de sa perception par différentes cultures.

Ce film sera diffusé gratuitement sur internet, à la télévision, dans les festivals et les écoles. Le but de ce documentaire est de sensibiliser à la rareté, au caractère précieux de l'eau et d'éveiller les consciences sur le fait de la protéger, la respecter et l'économiser. C'est un voyage de huit mois (de janvier à août 2014) dans différentes régions du globe, à la rencontre des populations locales.



Les lieux
Nous prenons la route durant huit mois, en bus, en avion mais aussi en train, en bateau, en tuk-tuk, à vélo ou à pied à la rencontre des peuples du monde. Afin de couvrir au mieux les différents usages et perceptions liés à l'eau, nous allons parcourir des pays qui ont des situations vis-à-vis de l'eau très différentes.

© G. Broust

Namibie - Le manque d’eau
Nouvelle Zélande - Une gestion occidentale
Indonésie
- La mousson, la riziculture
Laos
- Les barrages, l'accès à l’eau, la relation amont/aval
Cambodge - Les légendes, les traditions
Chine - Les inondations
Botswana - La trêve de l'eau
Népal - Les sources, les glaciers









Les acteurs
Au cœur du film, les acteurs principaux sont les populations locales rencontrées au fil de notre voyage. Agriculteurs, industriels, particuliers, collectivités, sportifs, acteurs du gâchis ou acteurs du pouvoir, ils ont tous un rôle à jouer dans le cycle de l'eau. Nous complétons ces témoignages par des interviews de personnalités techniques qui viendront éclairer certaines problématiques (réseaux publics, canalisations d'eau non-potable, toilettes sèches, agriculture raisonnée...). La perception de l'eau, son utilisation, sa richesse ou ses souffrances, les légendes, son histoire, ses risques et ses espoirs... tous ces thèmes seront abordés lors d'interviews avec les populations locales, à l'aide de traducteurs indépendants




Le film documentaire
Ce film, d'une durée de 52 min, présentera l'eau sous différentes formes et problématiques :

- L'eau à la première personne : c'est la voix-off qui explique son fonctionnement, son cycle, son origine. C'est elle qui introduit et qui conclut.

- L'eau à travers les gens : au fil des interviews, des personnes d'horizons différents nous expliquent leur perception de l'eau. Comment gèrent-ils le manque d'eau? Comment gèrent-ils le trop plein? Est ce une amie ou une ennemie? Y a t'il un caractère religieux, culturel ou traditionnel? Des légendes? Toutes ces interviews permettent d'éclairer le spectateur sur le caractère vital et culturel de l'eau.

- L'eau à travers les actes : une succession de séquences montre comment l'eau est employée à travers le monde. Pour l'agriculture, pour irriguer, pour boire, pour se laver ou pour cuisiner… Ce pèle-mêle d'actions rassemble des gens de tous horizons dans une seule danse autour de l'eau.